dimanche 23 septembre 2018 à 17 heures

 

A l’occasion du vingtième anniversaire de l’installation des orgues dans l’Eglise ND de la Visitation à Villers la Ville,

 

BERNARD FOCCROULLE,  organiste

viendra présenter

Suonar Cantando 

La vocalité à travers l’Europe du 17ème siècle.

il sera accompagné de

 Alice Foccroulle, soprano

et de

Lambert Colson , cornetto

 

 

Renseignements pratiques

Entrée : 20 € -

30 €  VIP (place réservée + programme)

5 € pour les moins de 12 ans

 

Réservation en versant le montant sur le compte BE73 0012 6772 8160 de l’ASBL « Le Souffle d’Orphée » en mentionnant la date du concert et le nom décliné à l’entrée.

 

Informations via courriel : info@soufflevillers.be

 

 

Programme

 

Suonar Cantando – La vocalité à travers l’Europe du 17ème siècle.

 

 

Bernard Foccroulle, orgue

Alice Foccroulle, Soprano

Lambert Colson, cornetto

 

 

Toccata quinta sopra i pedali                           Girolamo Frescobaldi

Dilectus meus                                                 Sigismondo D’India

Bergamasca (extraite des Fiori Musicali)         Girolamo Frescobaldi

Che si puo fare                                               Barbara Strozzi

  

Pulchra es amica mea                                     G.P. Palestrina / F. Rognoni

 

O Quam tu pulchra es                                     Claudio Monteverdi

 

Nigra sum                                                       Bernard Foccroulle

 

*************

 

Preambulum in d                                             Matthias Weckmann

 

Eile, mich, Gott, zu erretten                             Heinrich Schütz

 

Tiento de medio registro de dos tiples              Francisco Correa de Arauxo

Tiento de medio registro de tiple

 

The Blessed Virgin’s Expostulation                  Henry Purcell

 

Toccata en Fa Majeur                                     Dietrich Buxtehude

 

Favus distillans                                               Tarquinio Merula

 

 

 

 

Les artistes

 

Bernard Foccroulle

 

Bernard Foccroulle est né à Liège en 1953. Il entame une carrière internationale d’organiste dès le milieu des années 1970, interprétant un vaste répertoire allant de la Renaissance à l’époque contemporaine. Il donne plusieurs dizaines de créations mondiales de compositeurs tels que Philippe Boesmans, Brian Ferneyhough, Betsy Jolas, Xavier Darasse, Jonathan Harvey, Pascal Dusapin.

 Dans les années 1980, il participe au Ricercar Consort qui se consacre notamment à la musique baroque allemande. Sa discographie en soliste comporte plus d’une quarantaine d’enregistrements sur CD. Il a notamment enregistré chez Ricercar l’intégrale de l’œuvre d’orgue de J.S. Bach, de Dietrich Buxtehude et de Matthias Weckmann en sélectionnant soigneusement les plus beaux instruments historiques préservés. Ses enregistrements ont remporté de nombreux prix, l’intégrale Buxtehude obtenant en 2007 le Diapason d’or de l’année ainsi que le Grand Prix de l’Académie Charles Cros.

 Il a dirigé le Théâtre Royal de la Monnaie de 1992 à 2007. Depuis 2007, il est directeur du Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence qu’il quittera à l’issue de l’édition 2018.

 En 1993, il fonde l’association « Culture et Démocratie » qui œuvre pour la plus large participation à la vie culturelle.

 De 1978 à 1990, il enseigne l’analyse musicale au Conservatoire de Liège. Depuis 2010, il est professeur d’orgue au Conservatoire de Bruxelles.

 Ces dernières années, il multiplie les projets multidisciplinaires associant l’orgue à la danse (chorégraphies de Jan Fabre et Salvador Sanchis) ou la vidéo (création de Lynette Wallworth).

 Ses compositions sont principalement destinées à l’orgue ou à la voix accompagnée de  l’orchestre ou d’un ensemble instrumental. Rilke, Verlaine, De Luca et Dante ont inspiré plusieurs cycles de mélodies et de pièces instrumentales. Ses compositions sont éditées par Henry Lemoine, Ricordi et Doblinger.

 Il a écrit « La naissance de l’individu dans l’art » (Grasset, 2003) en collaboration avec Robert Legros et Tzvetan Todorov.

 Il est docteur honoris causa de l’Université de Montréal et de l’Université d’Aix-Marseille.

 Il a reçu le Prix du Leadership aux Opera Awards à Londres en 2017.

 

 

Alice Foccroulle

 

 La soprano Alice Foccroulle étudie auprès de la pédagogue danoise, Susanna Eken. Elle est diplômée de la Musikhochschule de Cologne où elle s’est formée auprès  de Josef Protschka et de Christoph Prégardien.  Elle collabore régulièrement avec des ensembles spécialisés tels que le Collegium Vocale Gent (Ph. Herreweghe), la Fenice (J. Tubéry),  l’AutremOnde,  InAlto, Vox Luminis et Scherzi Musicali. Elle chante dans la création mondiale de l’opéra de Chris Defoort, House of the  sleeping beauties, à la Monnaie. Pour le label Ricercar, elle participe à l’enregistrement de l’opéra Ulisse de Zamponi sous la direction de Leonardo Garcia Alarcòn.

 

Lambert Colson

 

Lambert Colson commence la musique au sein du Conservatoire National de Région d’Aubervilliers-La Courneuve, dans la classe de Musique Ancienne sous la direction de Françoise Defours. Il obtient un Premier Prix de Soliste et un Premier Prix de Musique de Chambre. La rencontre avec Pedro Memelsdorff est déterminante et lui permet de se spécialiser dans la musique antérieure au XVIème siècle.

 

Il participe à de nombreux stages (Paul Leenhouts, Kees Boecke, Wim Becu) pour continuer à s’imprégner des meilleurs et intègre des productions comme Gestes Anciens, quatuor contemporain pour flûtes à bec et bande magnétique, composé par Daniel Teruggi (INRM) ; l’Euridice de Iacopo Peri (Université de Saint-Denis) ; Actéon et Les Arts Florissants de Marc Antoine Charpentier (Christophe Rousset et l’Académie Baroque Européenne d’Ambronay, 2004) ; Pastorale pour la nativité de notre Seigneur Jésus Christ de Marc Antoine Charpentier (Martin Gester, Le Parlement de Musique, enregistrement DVD 2005). Diplômé du Koninklijk Conservatorium Brussel (Conservatoire Royal de Bruxelles), après un cursus de spécialisation à l’Escola superior de Musica de Catalunya, il étudie le répertoire du cornet à bouquin auprès de Marleen Leicher et Bruce Dickey à la Schola Cantorum de Bâle.

 En tant qu’enseignant, il a été amené à travailler au CNR d’Aubervilliers la Courneuve ; il a par ailleurs été l’assistant du compositeur Zad Moultaka, à la Fondation Royaumont, dans le cadre d’une recherche sur les liens entre notation musicale et improvisation contemporaine. Il prépare actuellement une thèse de musicologie sur le Motet dans le Saint Empire à la fin du XVIème siècle sous la direction de Philippe Vendrix au Centre d’Etudes Supérieur de la Renaissance (CESR, Tours). Il est amené à collaborer en tant que contributeur pour des revues telles que La pensée de Midi, éditée par Actes Sud.

 Ses récentes collaborations comptent des ensembles tels que Le parlement de musique (dir.Martin Gester, Scherzi Musicali (dir. Nicolas Achten), Bfive, The little consort, Vent Coulisse (Fr), le trio Qualia, Les Palladins (dir. Jérôme Correas), Una stella (Fr), BOX (Be) ou encore L’Echelle (Fr)